LOGISTIQUE

Après une première période réussie de 6 mois Plan A 2020 de Marks and Spencers, le membre BCI Pioneer a publié une mise à jour semestrielle. Le rapport souligne que près d'un tiers du coton acheté par Marks and Spencer cette année a été cultivé selon les normes BCI. Cela équivaut à suffisamment de coton pour produire environ 50 millions de produits, notamment des sous-vêtements, des uniformes scolaires, des robes et de la literie.

Mike Barry, directeur du Plan A, a déclaré : « Cela a été un premier semestre passionnant pour le Plan A 2020. Cela nous aide à nous lever et à prendre des mesures pour relever les défis du commerce de détail durable d'aujourd'hui et de demain. Nos produits deviennent plus durables, nous testons de nouvelles technologies qui pourraient transformer nos opérations futures et nous soutenons des causes qui font une réelle différence pour l'avenir de nos clients et des communautés locales dans lesquelles nous opérons.

Le Plan A a été initialement lancé en 2007 sous la forme d'un plan écologique et éthique quinquennal d'engagements de 100 ans visant à transformer la façon dont Marks and Spencer opère et s'approvisionne en produits. En 2010, la stratégie a été renforcée avec 80 nouveaux engagements et relancée en juin de cette année sous le nom de Plan A 2020. La mise à jour, déclare Mike Barry, « vise à avoir un impact sur les opérations de M&S à travers le monde et à impliquer les clients, les employés et les partenaires dans plus modes de vie et façons de faire des affaires durables.

Marks and Spencer est un membre pionnier de la BCI depuis 2010 et s'est engagé à s'approvisionner à 50 % de son coton en coton plus durable d'ici 2020, notamment en coton Better Cotton, Fairtrade, Bio et recyclé.

 

Partagez cette page