Partenaires

 
L'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) a lancé un projet pilote multipartite en Égypte, pour former les producteurs de coton à l'approche holistique de la Better Cotton Initiative en matière de production de coton durable. Le projet pilote s'inscrit dans le cadre d'une campagne renouvelée dans le pays pour accroître la durabilité et améliorer les conditions des producteurs de coton égyptiens.

Financé par l'Agence italienne de coopération au développement, le projet est mis en œuvre par l'ONUDI en collaboration avec le ministère du Commerce et de l'Industrie, le ministère de l'Agriculture et de l'Aménagement des terres ainsi qu'avec des acteurs locaux et internationaux du secteur privé du textile. La Better Cotton Initiative (BCI), en coordination avec des partenaires de mise en œuvre sélectionnés, soutiendra l'ONUDI dans l'activation du pilote dans certaines zones d'Égypte pendant la saison cotonnière 2018-19. La BCI fournira des conseils, partagera des connaissances, développera du matériel et fournira des experts agricoles et cotonniers pertinents.

Environ 5,000 XNUMX petits producteurs de coton participeront au projet pilote initial et recevront une formation sur les principes et critères du Better Cotton. En adhérant à ces principes, les agriculteurs BCI existants (autorisés) du monde entier produisent du coton d'une manière qui est nettement mieux pour l'environnement et les communautés agricoles.

« La BCI soutient toutes les initiatives visant à rendre la production de coton plus durable. Le coton égyptien est un coton à longue fibre cultivé par de petits agriculteurs. Rendre le système Better Cotton Standard accessible aux petits exploitants est la priorité de la BCI - 99% des agriculteurs avec lesquels BCI travaille aujourd'hui sont des petits exploitants », a déclaré Alia Malik, directrice de la mise en œuvre à la BCI.

Une fois le projet pilote terminé, et en coordination avec les entités gouvernementales égyptiennes concernées et les parties prenantes du secteur privé, l'ONUDI et la BCI exploreront la possibilité de soutenir le démarrage d'un programme BCI direct en Égypte.

Partagez cette page