LOGISTIQUE

Vingt-trois des entreprises de vêtements et de textiles les plus renommées au monde, dont Burberry, Adidas, Katmandou et Timberland se sont engagées à s'approvisionner en coton 100 % plus durable d'ici 2025. Ces entreprises rejoignent les 13 grandes marques et détaillants d'origine qui se sont engagés plus tôt cette année, portant le nombre total d'entreprises engagées à 36, y compris un certain nombre de détaillants et de marques membres BCI.

L'engagement intitulé « Le communiqué sur le coton durable » est le résultat d'une réunion de haut niveau à laquelle SAR le prince de Galles a participé et organisée par l'Unité internationale de durabilité (ISU) du Prince en collaboration avec Marks & Spencer et The Soil Association. Cela démontre qu'il existe une demande pour un coton plus durable, et l'engagement pris par les entreprises contribuera à promouvoir des pratiques durables dans l'ensemble du secteur. Cela contribuera à son tour à atténuer les coûts environnementaux et sociaux trop souvent associés à la production de coton, notamment la surutilisation de pesticides, la libération de gaz à effet de serre, l'épuisement des sources d'eau locales et la hausse des coûts de production.

Les marques qui se sont désormais engagées sur l'engagement 100 % d'ici 2025 sont : ASOS,Adidas, AZ, BikBOk, Burberry, Burton Snowboards, Carlings, Coyuchi, Cubus, Des jours comme ça, Dressmann, EILEEN FISHER, F&F chez Tesco, Fibres vertes, H & M, Hanky ​​Panky, Maison Fraser, Ikéa, Dessins autochtones, KappAhl, Katmandou, Kering, Levi's, Index, Monde Mantis, MME, MetaWear, Nike, Groupe Otto, prAna, Sainsbury's, SkunkFunk, Timberland, Urbain, Volt,Woolworths et Waouh.

Les entreprises qui ont promis leur soutien sont à différentes étapes de leur cheminement vers un approvisionnement en coton plus durable, certaines s'assurant déjà que tout leur coton provient de sources durables. Cependant, il est clair que la collaboration dans l'ensemble du secteur est nécessaire pour apporter un changement transformateur.

L'annonce de la promesse a été faite lors de la conférence annuelle Textile Exchange Sustainability, où plus de 400 leaders du textile et de l'habillement se sont réunis pour discuter des problèmes de durabilité les plus importants auxquels l'industrie est confrontée. Suite à l'annonce, la directrice de l'exploitation de BCI, Lena Staafgard, s'est jointe à une table ronde axée sur l'intensification de l'utilisation de coton plus durable.

 

Cette histoire a été initialement publiée par Textile Exchange via CSRwire.

Partagez cette page